ACCUEIL À PROPOS COMBATTANTS DISCIPLINES GALERIE COURS PRIVES ASTUCES D'ENTRAÎNEMENT HORAIRES CONTACT
© TEAM MMA GENEVE Tous les droits reservés. Toute reproduction de ce site est nterdite 2015

GRAPPLING

Le grappling (de l'anglais « lutte »)  désigne l'ensemble des techniques de  contrôle, projection,  immobilisation et  soumission d'un adversaire dans un  combat debout ou au sol, à mains  nues.  Les techniques de soumission  incluent les luxations et étranglements.  Le concept de grappling est  généralement opposé à celui des  techniques de percussion (coups de  poings, pieds...), et se distingue de  sports, règles ou systèmes martiaux  particuliers (lutte gréco-romaine,  judo...). Le grappler est un pratiquant  qui utilise principalement des  techniques du grappling.  Il s'oppose à  un striker qui lui utilise des techniques  de frappes et de percussions, comme  des coups de poings et de pieds.Le  grappling peut être pratiqué en position  debout (stand-up grappling)  ou au sol  (ground fighting), mais c'est le combat  au sol qui est le plus communément  appelé grappling. Les systèmes de  grappling sont innombrables. les plus  populaires actuellement sont :  le jiu-  jitsu brésilien, le sambo, le judo, la lutte  de manière générale,  le Catch  pratiqué comme sport de combat, et le  Shoot wrestling japonais.  Dans ces  disciplines, l'objectif est de projeter  l'adversaire, ou d'amener le combat au  sol  et de le contrôle au sol.  La victoire  alors, s'obtiens soit par immobilisation,  soit par finalisation de son adversaire  avec  notamment un étranglement ou  une clé. L'adversaire est alors libre de  décider d'abandonner, ou,  si son  intégrité physique est menacée,  l'arbitre peut décider d'intervenir.Si le  grappling est souvent utilisé pour  décrire la lutte avec soumission sans  kimono,  par conséquent, elle se  distingue de celle ci du fait de  l'impossibilité d'agripper des  vêtements.   

MUAY THAI

La boxe thaïe, ou muay-thaï (thaï,«  boxe du peuple Tai »), parfois appelée  boxe thaïlandaise, est un sport de  combat en usage dans les armées de  l'empire khmer depuis le début de  notre ère.  Il fut adopté par les  militaires thaïlandais au xve siècle à la  suite de la victoire du royaume  Siam  d'Ayutthaya sur les khmers d'Angkor. Il  est classé en Occident parmi les boxes  pieds-poings (BPP), c’est-à-dire les  boxes dites « sportives ».La boxe thaïe  trouve son origine dans des pratiques  martiales ancestrales, notamment  dans ce qu’on appelle en Occident le  muay boran (boxe traditionnelle) et du  krabi krabong (pratique avec les  armes).  La boxe thaïlandaise de haut  niveau, c’est-à-dire de compétition,  nécessite :de bonnes capacités  cérébrales, (vision de jeu, prise de  décision adéquate et rapide,  intelligence de jeu…),  et des capacités  mentales indispensables, comme la  détermination, la volonté et le courage  ; de fortes habiletés techniques avec  comme support des aptitudes  physiques telles que la  souplesse  musculaire, la vitesse et la capacité de  réaction à un signal (réflexes) ;  et de  surcroit, pour le combat au K.O-  system, la puissance musculaire. La  boxe thaïlandaise est un sport très  populaire de par son efficacité.

MMA

Les mixed martial arts (MMA),  littéralement « arts martiaux mixtes »,  sont une discipline  de combat aussi  appelée en français « combat libre »  ou « combat-complet »,  un sport de  combat complet associant pugilat et  lutte au corps à corps dans lequel les   deux combattants peuvent utiliser de  nombreuses techniques. Selon les  fédérations, sont autorisées des  techniques de percussion telles que  coups de pied, de poing, de genou et  de coude, des techniques de  projections et de soumission  (grappling) et parfois certaines  techniques de percussion au sol. Sport  considéré comme récent, le combat  libre existe en  réalité depuis fort  longtemps et on en retrouve des traces  dans de nombreux arts anciens.   Néanmoins ce sport est interdit dans  certains pays tels que la France.  En  effet, ses détracteurs le qualifient de  sport extrêmement violent dû aux  coups qui peuvent être portés  lorsqu'un combattant se situe au sol.  Ses partisans relativisent cette  violence grâce à la diversité des zones  de frappes possibles et la possibilité  d'aller au sol. 
DISCIPLINES